Édouard Loubet, portrait du Chef

C’est au Moulin de Lourmarin qu’Édouard Loubet acquiert sa première étoile, faisant de lui le plus jeune chef étoilé de France à 24 ans. Il obtient rapidement sa deuxième étoile trois ans plus tard. En 2007, le restaurant gastronomique et ses étoiles sont transférés à La Bastide de Capelongue. Édouard Loubet devient Grand Chef Relais & Châteaux et reçoit la consécration de Gault et Millau avec une note de 18/20, le titre de chef de l’année 2011 et sa 5ème toque en 2012.

« Dans chaque plat, j’aspire à retrouver ce qui possède encore la saveur de l’authentique afin de faire revivre les souvenirs et les rêves de mon enfance ». Dans cette phrase, c’est toute l’essence de sa cuisine qui est résumée. On y retrouve une part de son enfance savoyarde et tout l’amour qu’il porte à la Provence. Édouard Loubet puise également son inspiration à chaque moment de sa vie, créant et imaginant ses plats pour offrir une cuisine sensible, généreuse et pleine d’émotions.

Vivant au plus près de la nature, le Chef sait que les meilleurs produits sont les plus simples, ceux qu’il trouve sur son chemin au gré de ses balades sur les collines du Luberon, dans son potager ou chez les producteurs locaux. Il aime particulièrement travailler les herbes, plantes et légumes dans leur intégralité : bourgeons, écorces, feuilles, fleurs et racines, « le goût vient de l’intérieur ». Suivant cette philosophie de la terre, Édouard Loubet nous livre son secret : « Être à l’écoute de la nature, c’est une spontanéité de tout instant, une véritable harmonie ». Pour cela, la Provence est d’une grande richesse avec son climat exceptionnel « entre méridional et alpin » et ses saisons bien marquées. Saisons qu’il compte au nombre de 6 en Luberon : « un hiver et un été, mais deux printemps et deux automnes » qui rythment la carte des menus de la Bastide.

Photos © Wouter Weststrate – saisonnier.net